Qu’est-ce que… le tuba ?


…………………………………………………………………………………………………………………………………
Un peu d’histoire :

Le tuba est l’un des plus jeunes instruments de l’orchestre puisqu’il n’est apparu sous sa forme actuelle qu’au XIXième siècle vers 1830-1845, suite aux travaux de Moritz, Schuster, Besson et principalement Sax (également inventeur du saxophone). Le tuba est l’héritier d’instruments plus anciens tels que le serpent  et l’ophicléide et se décline en une grande variété d’instruments d’appellations diverses (euphonium, saxhorns, tubas, sousaphone, hélicon), dont le classement est complexe du fait que leur fabrication et les améliorations techniques ont été entreprises et importées simultanément dans diverses régions du monde.

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Présentation :

Le tuba est un instrument de la grande famille des instruments à vent (dans lesquels on souffle pour émettre un son) et plus particulièrement de la sous-famille des « cuivres » qui tient son nom de la matière dans laquelle étaient anciennement fabriqués ces instruments. (Ce qualificatif est resté bien que ces derniers soient de nos jours constitués d’alliages de divers métaux tels que le laiton.)

Caractéristiques techniques :

Contrairement aux apparences et aux idées reçues, malgré l’aspect imposant de cet instrument, le son du tuba est très doux et ample, très peu agressif puisque le pavillon est évasé et permet une diffusion large du son.

…………………………………………………………………………………………………………………………………

Des modèles d’étude, plus légers et adaptés à la morphologie des jeunes élèves, permettent de commencer la pratique du tuba dès l’âge de 5 ou 6 ans. Des recherches ont également été faites par les luthiers pour proposer des étuis de transport très légers. (dessin saxhorn baryton)

Il existe, à l’instar des autres instruments de musique, différentes tailles de tubas et de saxhorns dont le rôle en orchestre est tout à fait différent.

Vous pouvez consulter le site de la Cité de la Musique (www.citedelamusique.fr) pour vous faire une idée du nombre de prototypes créés. (cliquer sur les onglets « Ressources en ligne » puis « Photos d’Instruments ». Rechercher saxhorn, tuba, ophicléide, serpent, basson russe).

…………………………………………………………………………………………………………………………………
Technique de jeu :

Le son, vibration transmise par l’air, est fabriqué par la mise en mouvement des lèvres avec le souffle. Cette technique appelée « buzz » est canalisée par l’embouchure, petit embout métallique qui se pose sur les lèvres. Le son ainsi créé va être amplifié par le corps de l’instrument (à perce conique et cylindrique) et sortir par le pavillon. (Voir le schéma ci-dessous.)

Plus les lèvres vibrent vite plus le son va devenir aigu et inversement.

L’utilisation combinée des 3,4, 5 voire 6 pistons (ou palettes suivant les modèles) va permettre de réaliser l’ensemble des notes de la gamme chromatique.

…………………………………………………………………………………………………………………………………
 Utilisation en musique d’ensemble :

Avec une pratique régulière, un jeune élève peut intégrer un orchestre débutant après un an de pratique.

Le tuba est joué en orchestre d’harmonie, en orchestre symphonique, en brass-band, en musique de chambre, en jazz et en musiques actuelles. Il est également très usité en « musique de rue » (fanfares déambulatoires festives, marching-bands, new-orleans, etc ..) notamment pour réaliser les parties de basse.

Malgré son « jeune âge », le tuba dispose d’un répertoire qui s’est considérablement enrichi sous l’impulsion de nombreux arrangeurs ayant retranscrit des pièces de toutes époques, écrites à l’origine pour solistes ou ensembles d’instruments à cordes ou à vents, mais également grâce aux créations de compositeurs contemporains, qui tendent à anoblir cet instrument.

Sa popularisation a été entreprise par des générations de solistes qui n’ont cessé de repousser les limites de jeu pour en faire un instrument tout-terrain.

Voici une liste non-exhaustive de quelques un des représentants de renommée internationale qui œuvrent ou ont œuvré à cet essor fulgurant :

Ivan Milhiet, Steven Mead, Anthony Caillet, Marc Steckar, François Thuillier, Philippe Fritsch, Philippe Legris, Gérard Buquet, Mel Culbertson, Michel Godard, Jon Sass, John Fletcher, Stéphane Labeyrie, Bastien Baumet, David Maillot, Sébastien Stein, Jean-Luc Petitprez, Nicolas Desvois, Jérémie Dufort, David & Robert Childs, Bastien Stil, Dave Bergeron, Bob Stewart, Howard Jonhson, Thomas Leleu, Arnaud Boukhitine, Patrick Wibart, et bien d’autres…

…………………………………………………………………………………………………………………………………
Le tuba dans le cinéma :

Vous pourrez trouver des œuvres dans lesquelles apparaissent de célèbres comédiens et personnages d’animation adeptes du tuba, tels que la Panthère Rose (!) dans « Pink Tuba-Dore » ou Tom and Jerry dans « Tuba Tooter » (1932), Peter Falk dans un épisode de Colombo ou encore Audrey Tautou, interprète de Mathilde dans « Un long Dimanche de Fiançailles ».

Un très beau film de Mark Herman, intitulé « Les Virtuoses », traitant de la crise minière en Grande-Bretagne, s’appuie sur le quotidien d’ouvriers jouant dans le Brass-Band de leur entreprise.

Retour liste
instruments


Print Friendly, PDF & Email